RENCONTRE AVEC SULTAN, Ak Balik, plaine d’Alichur

Le 9 Juillet 2013

Portait de Sultan

Sultan est kirghize. Comme bien d’autres de son peuple, il vit sur le haut plateau du Pamir oriental appartenant au Tadjikistan depuis la chute de l’URSS. Instituteur puis contable il se dédie entierement a l’elevage a l’éffondrement du bloc soviétique, dans les annees 90. Aujourd’hui agé de 65 ans il s’occupe toujours, avec ses 5 fils et leur famille respective, de 300 yacks et de 300 moutons et chevres.

La yourte saisonniere

4 fois par an, l’ensemble des familles se déplace avec le troupeau pour profiter des zones de paturage spécifiques des 4 saisons. Distantes de 30-35 km les unes des autres ils resteront 3 mois dans chacune d’elles. En ete ils vivent en yourte mais disposent de maisons pour les autres saisons. Chaque matin, les femmes traient quelques femelles yacks (1 – 1.5 L / yack) selon les besoins de leur famille. Le lait sera bu (melange au thé) ou transformé en yaourt, en creme ou en beurre, ce qui constituent avec le pain l’essentiel de leur alimentation.

Les femmes s'occupent de la transformation du lait

Puis le troupeau part paitre de lui meme dans la vaste zone de paturage. Le soir, il revient egalement de lui meme, les femelles cherchant a retrouver leurs petits séparés du troupeau. En été celui-ci parcoure 4-5 km par jour mais pourra effectuer le double en hiver.

C’est la vente des animaux et de leurs dejections qui apportent un revenu aux familles. Jusqu’a 100 yacks et 100 moutons/chevres peuvent etre vendus par annee, generalement les plus agés.

P1100575

L’eau n’est pas un probleme pour ces éleveurs, les zones d’élevage sont des plaines alluviales et en hiver le troupeau s’abreuve de neige.

Par le passé, Sultan se rapelle l’organisation en sovkoz. La vie était selon lui plus facile. Les bergers qui s’occupaient des troupeaux de l’état réalisaient egalement les transhumances dans les differentes zones de paturage. En revanche ceux-ci recevaient  des remunerations fixees par l’etat et il semble que l’on pouvait posséder quelques betes en propre dont le prix d’achat etait fixé. L’organisation sovietique amenait plus de betes dans la region, aussi les zones de pature exploitees etaient plus importantes. On comptait quelques 4000 yacks et 7000 moutons/ chevres dans cette region d’Alichour, une centaine de bergers s’en occupaient.

Montures kirguizes

En ce qui concerne la qualite des patures, l’herbe etait apparemment plus abondante. Aujourd’hui des problemes d’érosion limitent la pousse de l’herbe. Le charbon etant devenu bien plus cher qu’a l’époque soviétique, les dejections animales sont devenues quasiment l’unique combustible dans ces regions ou les temperatures atteignent parfois -50°C l’hiver. Aussi leur massive exportation des zones de patures pourraient etre a l’origine de ces problemes d’erosion des sols.

Le troupeau en pature

Sultan n’a pas d’avis quant a l’avenir de cette activite. Il sait seulement que c’est important de la maintenir car etant donne le climat et le sol de cette region, on ne peut rien faire d’autre qu’y elever des betes. La raison d’exister des siens EST d’elever des animaux.

TRois generations d'eleveurs vivent ensemble___________________________________________________________________________________________

 

Une réponse "

  1. Merci! Maintenant j’ai la nostalgie du thé au beurre de yak (du côté du Kham dans l’est du Tibet). Je sais pas si c’est les gènes bretons (Guillain, t’aimes ça aussi?), mais un pote avait plutôt pas aimé…

    Ptêtre un petit air de Sempéré sur le portrait de Sultan, en haut de cette page 😉

    Bonne et longue route, profitez-bien. From Mayotte, kindly

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s