Anne-Laure Axus (27 ans a l’heure du depart)

Anne-Laure a grandi en region parisienne et profité d une vie cosmopolite. Elle a aussi toujours pris plaisir à découvrir de nouveaux espaces. Ayant eu la chance de voyager jeune, elle decide d’étudier un domaine qui lui permettrait de poursuivre dans cette voie: l’agro-developpement (ISTOM). Ainsi depuis plusieurs années maintenant elle travaille loin de l’hexagone. Au retour de ce nouveau voyage, elle aspire desormais à un nouvel enracinement et compte mettre son energie dans la construction d’une vie  s’inscrivant durablement dans des dynamiques locales.

Expériences professionnelles :

  • Kenya (3 mois): Etude pour la mise en place d’une certification “production de café responsable”-SOCFIN (Société Financière des caoutchoucs)
  • Malaisie (4 mois): Etude cartographique pour un centre de recherche agronomique-AAR (Applied and Agricultural Ressources)
  • Comores (6 mois): Etude pour une institution de microfinace- FIDA (Fonds International de Développement Agricole, Nations-Unies
  • France (1 an): Microfinance- ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique)
  • Madagascar (2 ans): Assistante technique pour un projet de renforcement des organisations professionnelles et des services agricoles- FERT (Formation pour l’Epanouissement et le Renouveau de la Terre)

Centres d’intérets:

  • Le voyage et le depaysement
  • Le theatre, la lecture, les expositions…
  • Les bons petits plats à partager entre amis
  • Le sport (natation, plongée, randonnées…)
  • L’envie permanente de decouvrir de nouveaux centres d’intérets…


P1000044

Guillain Le Bec (28 ans a l’heure du depart)

Parisien de fait (21 ans au Pré St Gervais, 93), il est aussi (et surtout !) breton de culture! C’est justement à Quimperlé (29) au sein de la ferme familiale que très jeune il attrappe le “virus” agricole… A Montpellier il part étudier l’agronomie (SupAgro) et se spécialise dans ce qui l’attire depuis toujours, l’élevage ( spécialisation orientée sur l’élevage des pays du sud et les systèmes pastoraux). Et c’est à Angers qu’il passe ces trois dernières années (2009-11) à travailler à l’ESA (Ecole Supérieure d’Agriculture).

Expériences professionnelles :

  • Burkina Faso (3 mois) : Etude sur la problématique de sur-paturage en milieu sahélien
  • Pérou (6 mois) : Diagnostique de services techniques pour des éleveurs laitiers des Andes
  • France (6 mois) : Etude sur l’influence des prairies et des systèmes de paturage sur la qualité des laits (INRA et pole fromager AOC du Massif Central)
  • France (3 ans) : Etude sur l’incidence des pratiques d’élevage sur la qualité de la viande AOC “Maine-Anjou”

Centres d’intérets :

  • Les voyages évidemment ! Et particulièrement le Maroc.
  • Les musiques et les chants traditionnels. Et particulièrement l’accordéon et les chants à répondre bretons.
  • Les danses folks, au départ les fest-noz mais aussi les bals occitans, auvergnats et de toutes régions.
  • Organiser des grosses fetes, rencontrer des gens, faire du stop.
  • Faire du sport : du vélo (comme moyen de déplacement), du judo et de la rando (pour admirer la nature et les étoiles)

_________________________________________________________________________

L’association « Les Lutins du Pays » 

L’association « Les lutins du Pays » a été créée en 2010 par cinq habitants d’une ancienne ferme du Plessis Macé (49). Tous avaient en commun l’attrait pour le monde agricole et plus largement la nature et ses ressources. En témoignent leurs activités professionnelles ou de loisirs :

  • Yann Cloarëc (président), jeune éleveur laitier bio ;
  • Virginie Beaupérin (trésorière), animatrice du GAB Anjou (Groupement des agriculteurs bio d’Anjou) ;
  • Guillain Le Bec, ingénieur d’études en élevage à l’ESA d’Angers (Ecole Supérieure d’Agriculture d’Angers) ;
  • Marie Corbet (secrétaire), animatrice du réseau Accueil Paysan ;
  • Sylvain Chagot, « responsable » du potager collectif de la colocation.

L’association est née suite à de nombreuses discussions autour de l’agriculture et de l’organisation de notre société. Un constat faisait l’unanimité : l’agriculture, au cœur de problématiques environnementales actuelles, parfois décriée, est aujourd’hui bien souvent mal connue. Ces cinq amis, convaincus de l’importance de revaloriser la ferme, ses produits, ses bienfaits sur l’environnement et animés par l’envie de créer du lien social au sein de leur localité (Le Plessis Macé, La Membrolle-sur-Longuenée…) créent « Les lutins du Pays ». Cette association a pour objectif d’organiser des évènements d’ordre culturel / artistique en lien avec le monde agricole. Elle souhaite établir le lien entre les habitants de sa localité et les réalités du monde rural et redonner un sens au triptyque « environnement – agriculture – nourriture » !

Son premier évènement (Mai 2011) a consisté en l’organisation d’un festival à la ferme : « Au Pré des Artistes ». L’objectif global de cet évènement était de faire découvrir aux habitants de la localité, le fonctionnement d’une ferme et ses bienfaits sur la nature et sur la qualité de ses produits. Tout au long d’une après-midi et d’une soirée, diverses activités se sont déroulées sur la ferme de Yann et de son associé. Cet évènement a rassemblé entre 500 et 600 personnes ; l’association a réussi à se faire connaître ainsi qu’à organiser une agréable journée et soirée aux habitants des villages voisins. Par ailleurs, l’évènement a entièrement été financé sur les fonds propres des membres de l’association et au final est parvenu à l’équilibre financier.

            Après le succès de cet évènement axé sur la réalité agricole locale, l’association souhaite poursuivre cette mise en valeur des liens qui existent entre l’agriculture, ses produits et l’environnement. Elle projette d’organiser dans les mois à venir un ciné-ferme, des soirées contes ou tout ce qui pourrait être proposé par de potentiels nouveaux adhérents… Pour l’heure, le deuxième projet conséquent qu’entreprend l’association fait l’objet de ce document. Il s’agit d’un périple « thématique » dont l’objectif au retour sera la création d’un carnet de voyage et d’expositions photographiques sur le pastoralisme* en Europe et l’élevage nomade d’Asie centrale jusqu’au Népal.

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s